Damas, réfugié tanzanien et animateur d’Ideas Box

damas 2

Damas est un jeune réfugié tanzanien de 28 ans qui habite dans le Village rural intégré de Musenyi au Burundi pour qui sa vie a changé avec l'arrivée de l'Ideas Box.

Damas NTAKIRUTIMANA est un jeune réfugié tanzanien de 28 ans qui habite dans le Village rural intégré de Musenyi au Burundi.  Sans activité depuis la fin de ses études en humanités générales, il passait ses journées sans rien faire, sans repères,  jusqu’à la venue de l’Ideas Box, où il a pris l’habitude de passer une grande partie de ses journées. Inscrit depuis sept mois à l’Ideas Box, il affirme que la médiathèque en kit a changé sa vie.

« Avant la venue de l’Ideas Box,  j’étais tout le temps au bistrot pour boire de la bière ou dans des ligalas [lieux où se réunissent les jeunes pour échanger et boire],  je ne faisais rien d’autres et je n’étais pas en bons termes avec ma famille. Mais maintenant quand je viens dans l’Ideas Box, on s’assoie ensemble et je leur explique ce que c’est et ce qu’on y fait. Maintenant, mes parents sont très fiers de moi.»

« Je ne savais pas aider les autres mais désormais ça fait partie de ma vie», raconte-t-il. «J’ai aussi appris à utiliser un ordinateur alors qu’avant je n’y avais jamais touché. L’Ideas Box, c’est comme ma deuxième maison, je viens y lire, apprendre l’histoire de nombreux pays tirant à chaque fois des leçons morales qui m’aident dans la vie ; cela me permet de savoir ce qui se passe dans le monde et d’ouvrir mon esprit par rapport aux autres», continue-t-il.

D’après lui, l’Ideas Box influence beaucoup la vie sociale du Village intégré de Musenyi. Auparavant, il n’y avait pas de cohésion entre les populations hôtes et réfugiées, mais maintenant ils côtoient le centre ensemble et tissent même des liens d’amitiés entre eux.
Damas est devenu Responsable du Centre jeune de Musenyi.

Avec quatre autres animateurs volontaires, il suit désormais une formation proposée par BSF pour pouvoir prendre le flambeau de l’animation et de la gestion de l’Ideas Box de Musenyi. «Beaucoup de jeunes ici ne maîtrisent pas l’informatique ; en devenant responsable de cette box j’espère organiser des séances pour apprendre aux jeunes comment manier les outils informatiques», ajoute Damas qui souhaite transmettre aux générations futures ses connaissances acquises au sein de l’Ideas Box.