• Des Ideas Box pour la paix

    Avec 20 Ideas Box pour les zones affectées par le conflit, Bibliothèques Sans Frontières s'engage dans le processus de paix en Colombie.
    En savoir +
  • Découvrez l'Ideas Box

    Bibliothèques Sans Frontières a créé une médiathèque en kit révolutionnaire qui se déploie en moins de 20 minutes.Voir la VidéoEn savoir +
  • Aidez-nous à déployer de nouvelles Ideas Box !

    En Jordanie, pour les réfugiés syriens ou en France pour les jeunes qui ne partent pas en vacances, votre soutien est essentiel !

    Faire un don
  • 1
  • 2
  • 3

Découvrez
l'Ideas Box

Partez à la rencontre de cette médiathèque en kit unique en son genre et découvrez les manières de soutenir le programme ou d'acquérir votre propre Ideas Box !

En savoir +

Situations humanitaires

L'Ideas Box est un dispositif unique pour faciliter l'accès à l'information, la culture et l'éducation des populations dans les situations des crise humanitaire.

En savoir +

Populations vulnérables

Partout dans le monde, même dans les pays développés, l'Ideas Box est un outil extraordinaire pour les populations vulnérables éloignées de la culture.

En savoir +

Éducation & créativité

L'Ideas Box fait partie du WISE accelerator et est un outil très puissant pour renforcer l'éducation et stimuler la créativité en milieu scolaire comme hors de l'école.

En savoir +

WISE-logo-350x247

fse

ted

 

Logo-GIC-FR-blanc

Actualités

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Prev Next

Vingt Ideas Box pour la paix en Colombie

Le Président colombien Juan Manuel Santos présente le programme "bibliothèques mobiles pour la paix" à François Hollande. Crédit : Efraín Herrera – SIG Bibli...

Dans le camp de Moria, auprès des enfants isolés

Après l’accord entre l’Union Européenne et la Turquie, entré en vigueur le 20 mars dernier, la plupart des grandes organisations humanitaires se sont retirées...

Walter, migrant, ingénieur informatique… et animateur Ideas Box !

En mars dernier, à notre arrivée dans le camp d’Eleonas à Athènes avec l’Ideas Box, un homme s’est tout de suite fortement impliqué dans l’animation et la mai...

Bibliothèques Sans Frontières déploie des Ideas Box sur la route des réfugiés en Europe

Bibliothèques Sans Frontières démarre, avec le soutien de Google.org, le déploiement d’Ideas Box en Europe pour les populations réfugiées et migrantes. Les deux...

Une Ideas Box pour les réfugiés dans l'ancien lycée Jean Quarré

Une Ideas Box a été installée en collaboration avec EMMAÜS Solidarité et la Ville de Paris dans l'ancien lycée Jean Quarré transformé en Centre d'Hébergement ...

Ideas Box en France : retours sur la journée d’étude du 31 mars 2016

Le 31 mars dernier, BSF et ses partenaires ont réuni plus d’une centaine de bibliothécaires, responsables de collectivités et membres d'associations pour fa...

« I’m in Germany ! »

Ali a 12 ans. Il a déjà traversé une dizaine de pays et connu plus de galères que n’en connaitra jamais un voyageur européen. Ces pays, il les a traversés « i...

Le ferry en route pour Lesbos

Qu’est-ce qu’une crise ? Serait-ce lorsque des habitudes, un quotidien viennent à être empreints d’une situation anormale où l’absurdité et la violence s’impo...

A Eleonas, ce sont les adultes qui se sont saisis des crayons et des feutres

Depuis la fermeture dimanche dernier de la frontière avec la Macédoine et le durcissement des politiques européennes de contrôle aux frontières, des centaines...

Tout blog commence par un premier billet, une première page à écrire...

Début 2016, Bibliothèques Sans Frontières a démarré un grand programme de déploiement d'Ideas Box en Europe sur la Route des Réfugiés. Dans ce cadre, nous vou...

Bibliothèques Sans Frontières reçoit le trophée La France S’engage.

Le week-end du 30 et 31 janvier 2016, environ 60 exposants, parmi lesquels BSF, participaient au Forum La France s'engage, au Carreau du Temple, dans le 3e ar...

L’Ideas Box présentée aux jeunes en décrochage dans le cadre du programme « La France s’engage »

Bibliothèques Sans Frontières et Make Sense ont organisé le 21 janvier dernier une journée d’ateliers à destination des jeunes Toulois. ...

L’AFD a exposé l’Ideas Box pendant sa Semaine du réseau !

Pour bien commencer l’année, l’Ideas Box était présentée du Lundi 4 au Vendredi 8 janvier 2016 au siège de l’Agence Française de Développement à Paris, lors d...

L’Ideas Box termine son séjour au LAO de Taverny

Après 1 mois et demi de déploiement de l’Ideas Box, l’équipe du LAO (Lieu d’Accueil et d’Orientation pour les jeunes mineurs isolés) de Taverny avec son Direc...

L'Ideas Box à Detroit pour un mois!

Ce mardi 1er décembre l’IdeasBox, la médiathèque en kit de Bibliothèques sans Frontières a été déployée dans la bibliothèque publique de Détroit, Etats-Unis. ...

L’Ideas Box débarque à Taverny et à Argenteuil!

Pour sa 3ème phase du programme d’expérimentation en Ile de France, l’Ideas Box est déployée au Lieu d’Accueil et d’Orientation (LAO) de Taverny qui accueille...

Michelle Obama visite l’Ideas Box au WISE !

  Un an après sa sélection officielle au World Innovation Summit for Education (WISE), le projet Ideas Box de BSF était  invité  au ...

L'Ideas Box au lancement de la Social Good Week !

Mardi 3 Novembre 2015, Bibliothèques Sans Frontières a participé au Lancement de la Social Good Week au Centre Pompidou, à Paris ! Et pour l’occasion elle a dép...

Les Ideas Box dans le monde

 

 

approche de lesbos

Après l’accord entre l’Union Européenne et la Turquie, entré en vigueur le 20 mars dernier, la plupart des grandes organisations humanitaires se sont retirées du camp de Moria à Lesbos en Grèce, en opposition aux violations des droits de l’Homme que constituent la rétention et l’incarcération de populations réfugiées.

Depuis le 20 mars, plus de 5 000 personnes sont bloquées dans le camp de Moria, qui s’est transformé en une prison à ciel ouvert. Les populations qui sont arrivées là, au péril de leur vie, cherchent à s’enregistrer pour demander l’asile et éviter un retour forcé vers la Turquie. Pour l’heure, elles n’ont pas l’autorisation de quitter l’île. Elles reçoivent une assistance insuffisante, portée entre autre par les organisations confessionnelles qui ont investi le camp.

J’ai pu visiter le camp de Moria il y a quelques semaines, avec nos partenaires et amis de Save the Children avec qui nous travaillons au sein du centre d’accueil pour mineurs isolés, lui-même situé au sein du camp fermé. Appeler ce lieu un centre d’accueil est un euphémisme douteux. Il s’agit bel et bien d’une prison avec ses hauts grillages, ses portes cadenassées et ses gardiens à l’entrée. A l’intérieur, une centaine d’enfants sont en attente. Ils viennent d’Afghanistan, du Pakistan, de Syrie, du Maroc ou d’Afrique Centrale.

Certains d’entre eux sont là depuis plusieurs mois. Lors de ma dernière visite en novembre, le centre hébergeait temporairement les enfants, pour les mettre à l’abri avant de les envoyer vers des lieux d’accueil sur le continent. Mais, avec la crise et l’absence de solution d’hébergement, le temporaire est devenu durable. Et le pire est certainement l’absence d’informations claires sur le temps qu’ils devront passer ici. Ces enfants sont en situation de stress, de dépression, certains sont traumatisés par ce qu’ils ont laissé derrière eux. L’Europe, qu’ils ont tant espéré, est incapable de leur donner de perspectives, de réponses claires et rapides à leur situation.

Avec Save the Children, BSF a donc déployé une Ideas Box le mois dernier dans ce centre. Le débat est encore vif au sein de BSF sur notre présence là-bas. Cela ne revient-il pas à légitimer la politique européenne et l’accord avec la Turquie ? À se faire instrumentaliser par le politique ? Ces questions sont justifiées. Pourtant, je pense que notre présence dans ce centre, avec un programme Ideas Box, est nécessaire parce qu’il s’agit d’enfants, les publics les plus vulnérables qui arrivent en Grèce aujourd’hui. Les protéger, leur proposer des activités culturelles et éducatives, des ressources numériques, des structures sociales pour réapprendre des règles et leur permettre de faire d’un espace leur espace sont autant de dimensions que nous estimons absolument prioritaires. C’est notre mandat d’apporter des solutions de connectivité et d’accès à l’information aux populations les plus démunies, en particulier les enfants.

A Moria comme ailleurs, partenaires et usagers de l’Ideas Box construisent et adaptent en permanence contenus et activités. Cela va de pair avec la liberté d’expression au sein de l’Ideas Box et la possibilité donnée aux enfants de créer leurs propres contenus et de les partager.

Notre intervention pose de nombreuses questions, des interrogations fortes sur nos pratiques et notre mandat. Elle ne nous empêche pas de soutenir les prises de position des organisations aussi diverses que l’ONG Médecins Sans Frontières, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés ou encore l’office Français de Protection des Etrangers et des Apatrides (OFPRA) après leur retrait du camp de Moria.

Mais pour l’heure nous avons fait le choix de rester auprès des enfants de Lesbos. C’est une position que nous ne nous interdisons pas de faire évoluer dans les prochains mois. C’est aussi une position qui nous donne une responsabilité importante : celle de témoigner et de faire savoir ce qui se passe pour contribuer à ce que les choses changent.

Par Jérémy Lachal, Directeur Général de Bibliothèques Sans Frontières


Cet article est le septième billet apparu sur le blog "Parcours de réfugiés" en partenariat avec le journal Libération.